Rouleaux de jambon Ganda

Ingrédients
4 tranches de jambon Ganda
4 asperges vertes
1 paquet de mozzarella (prédécoupée) 
sel et poivre

Préparation
Disposez une tranche de jambon Ganda sur une planche ou un plan de travail. Disposez dessus quelques fines tranches de mozzarella et assaisonnez avec un peu de sel et de poivre. Épluchez les asperges, retirez-en la base et coupez-les en deux. Faites cuire les asperges jusqu’à ce qu’elles soient croquantes (environ 8 à 10 minutes) et faites-les ensuite refroidir dans de l'eau froide. Disposez une asperge sur la mozzarella et roulez le jambon avec dedans la mozzarella et l’asperge verte, pour obtenir un joli rouleau. Coupez les rouleaux de jambon en rondelles et servez avec un cure-dents sur une assiette ou une planche en bois. Conseil : vous pouvez servir les rouleaux de jambon chauds ou froids. Pour les servir chauds, réchauffez brièvement les rouleaux dans une poêle avant de les couper en rondelles.

https://www.facebook.com/belgitude11/

 

Leffe blonde et fromage frais

 Fromages frais
  • Broccio, Brousse, Crémet, Fontainebleau
  • Dominante lactée & notes herbacées trouveront leur répondant avec une bière aux arômes floraux & acidulés ou une bière blonde légère et peu amère

Douceur
Hélène Darroze : « les fromages frais se caractérisent par leur douceur. Il leur faut donc une bière douce avec une belle amertume pour ne pas trop les couvrir en terme de goût. L’amertume et le fraicheur de la Leffe Blonde vont apporter un peu de vivacité dans la dégustation et valorisera le crémeux de ces fromages. » 

https://www.facebook.com/belgitude11/

 

La Leffe blonde et la cuisine

Plats

Les clous de girofle et la noix de muscade se marient par nature avec la Leffe Blonde. Ajoutez-la à vos ragoûts et vos légumes. Les goûts puissants de viande se marient aussi très bien avec cette bière. 

Combinaisons idéales
01 | Salade de poulet fumé ou de bacon rissolé 
02 | Carbonades flamandes et frites
03 | Steak grillé au poivre
04 | Hamburger et oignons rissolés
05 | Pétoncles rissolées au jambon cru séché
06 | Spaghetti bolognaise
07 | Plats thaïlandais au bœuf épicé au wok 
08 | Hamburger maison

https://www.facebook.com/belgitude11/

 

À CHAQUE PLAT SA BIÈRE

 Les fêtes de fin d’année approchant, certains se demandent probablement quelle bière servir à table. 

 Premier conseil: ne compliquez pas les choses! Les règles pour la bière sont dans les grandes lignes les mêmes que pour le vin.

Avec des viandes ou poissons frais ou saumurés, le cas échéant avec une préparation aigrelette, l’idéal sera une pils, une blanche ou une saison.

Une préparation de viande au goût prononcé ou avec une touche légèrement sucrée s’accompagnera plutôt d’une bière foncée d’abbaye. Les poissons s’accommoderont d’une bière fraîche ou légèrement acide, et les plats mijotés préféreront une bière moyennement foncée. Pils et bières blondes d’abbaye conviennent aussi bien à la viande qu’au poisson. Parfois, un compromis est possible: si les moules apprécient beaucoup la compagnie d’une blanche, une pils bien fraîche sera tout aussi réussie.

Le meilleur mariage est celui où les deux partenaires sont gagnants dans la relation. Dans ce cas, la saveur du plat et la bière qui l’accompagne se rehaussent mutuellement. La bière ne doit jamais écraser la saveur du plat, ni le contraire. Les combinaisons sont infinies. Vous constaterez vous-même que les moules n’apprécient pas la compagnie d’une bière brune d’abbaye, et qu’une blanche ne sera pas du meilleur effet avec une viande grillée. Comme dit plus haut, avec du poisson vous préférerez une pils, une blanche, une blonde d’abbaye, une triple ou une gueuze.

Tenez également compte de la complexité du plat.

Si la préparation est simple, évitez une bière de dégustation forte au caractère complexe, et prenez plutôt une bière bien fraîche et désaltérante. Si le plat est très épicé, il faudra évidemment une bière capable de lui tenir tête. Les pils sont des bières qui se boivent facilement, les triples sont souvent complexes. Si vous cherchez la compagne idéale pour un ‘moules-frites’, pensez à une pils, une blonde ou une blanche. Pour un turbot à la crème, ce sera plutôt une triple.

Les préparations complexes contenant généralement des ingrédients avec des saveurs et arômes différents, il peut être un peu plus ardu de trouver la bière idéale. Pour les moules servies avec des frites, la pils ‘rince’ la graisse des frites. Mais si elles sont servies avec du pain noir, leur goût ressortira plus et on préférera une blanche (à base de froment comme le pain). Le turbot à la crème réclame une bière blonde forte. Pour un mets à la saveur plus prononcée, comme des sardines grillées, une blanche plus forte peut être un très bon choix.

Les amateurs de bières en quête de l’accord parfait entre des mets et des bières peuvent aujourd’hui trouver de nombreux ouvrages sur ce thème dans toute bonne librairie. La bière a sa place tant sur les tables des particuliers que dans les restaurants, et les brasseurs eux-mêmes soulignent les qualités culinaires de leurs bières sur leurs sites web. Aujourd’hui, la bière a gagné ses galons non seulement en cuisine mais aussi en salle. De nombreuses recettes donnent dans la foulée quelques conseils sur le meilleur accord de bière, certains brasseurs les mentionnent même sur l’étiquette de la bouteille. Nous vous souhaitons de belles expériences, et n’hésitez pas à nous communiquer votre combinaison idéale!

Notre ‘guide du goût’ est un bon point de départ. 

https://www.facebook.com/belgitude11/

 

BIÈRE ET FROMAGE

 

Fromage et bière… toute une histoire ! Il existe depuis toujours un lien naturel entre les spécialités régionales que sont les fromages, produits à partir d’herbes et de graminées, et les bières, produites à partir de céréales. Les deux s’avèrent en outre très complémentaires. 

 

 

Prenez par exemple un fromage gras et crémeux du type camembert, qui dépose un film sur les papilles. Une boisson acide ou amère, de préférence contenant du gaz carbonique, est parfaite pour libérer les papilles. Pourquoi pas de la bière ? Les bières belges déclinent en l’occurrence tout le spectre des saveurs : sucrée, acidulée, légèrement acide, acide, légèrement amère ou résolument amère, et toutes les nuances intermédiaires. Une gorgée de bière rince et rafraîchit les papilles après chaque bouchée. La plupart des fromages sont salés, la bière ne l’est pas, mais si vous associez les deux, vous obtenez une belle complémentarité des saveurs. De plus, le sel donne soif et la plupart des bières désaltèrent à la perfection. Vous n’êtes pas convaincu ? Faites vous-même le test avec un buffet bière et fromage. Ces quelques règles vous aideront à le composer.

 

 

Agencez-le du plus doux au plus corsé.

Limitez le nombre de fromages et de bières, pour éviter la saturation.

Combinez de préférence des bières et des fromages qui ont des saveurs d’intensités comparables : une bière douce avec un fromage doux, une bière forte avec un fromage fort … Demandez-vous s’ils sont de même intensité.

Leurs goûts respectifs s’accordent-ils ? Ou bien se complètent-ils pour se hisser l’un l’autre vers un niveau de saveur encore plus élevé ? La combinaison est-elle désagréable ? Goûtez-vous encore les deux en fin de bouche, ou l’un des deux, fromage ou bière, domine-t-il l’autre ? Si la combinaison est vraiment réussie, vous goûterez encore les deux en fin de bouche et découvrirez ainsi une expérience gustative inédite. Si vous optez pour l’harmonie, combinez par exemple une bière et un fromage amers, ou une bière et un fromage acides. Si vous préférez le contraste, une bière fruitée atténuera par exemple l’acidité du fromage.

Servez plusieurs bières et cherchez les fromages qui les accompagnent au mieux. Un buffet bières et fromages peut se composer comme suit :

·      bière blanche et fromage doux à croûte fleurie ;

·      bière ambrée ‘spéciale belge’ et fromage de chèvre frais ou à croûte molle lavée ;

·      bière d’abbaye foncée et fromage à pâte (demi-)dure ou à pâte persillée ;

·      bière triple avec fromage à pâte (demi-)dure ou à flore rouge ;

·      bière blonde forte avec fromage à pâte dure vieux ou mi-vieux ;

·      bière forte et amère avec fromage à pâte persillée ou à flore rouge ;

·      bière acide avec fromage à pâte persillée ou fromage de chèvre acide ;

·      bière fruitée avec fromage de brebis ou à pâte persillée.

 

Mais au final, c’est vous qui choisissez la ou les combinaisons qui vous plaisent le plus. Chacun a son propre profil gustatif. Goûtez, discutez avec vos convives et cherchez ensemble la combinaison parfaite.

Veillez à placer les bières dans la bonne séquence, en partant des légères vers les neutres puis les fortes et plus affirmées. Si vous commencez avec une bière assez amère, cette amertume persistera. Gardez les bières acides pour la fin, et terminez le cas échéant avec une bière fruitée accompagnée d’un fromage fort à pâte persillée.

Il existe tellement de bières et de fromages délicieux que vous trouverez toujours une combinaison réussie. Chaque bière est différente, comme chaque fromage est différent. Goûtez différents fromages avec différentes bières, et découvrez ainsi de nouvelles et surprenantes combinaisons de saveurs. Et surtout, prenez-y du plaisir ! Bonne dégustation !

 

http://blog.fiersdenosbieres.be/

https://www.facebook.com/belgitude11/

 

  • DE L'ORGE À LA BIÈRE

    En moyenne, 10 millions de tonnes d’orges sont produites chaque année en France. Un tiers de cette production est de l’orge de brasserie et permet de produire 1,3 million de tonnes de malt. La France est le 1er exportateur mondial de malt et le 9ème producteur européen de bière.

  • Du Malt à la bière

    La bière est ensuite conservée pendant plusieurs semaines pour mûrir et parfaire son bouquet, c'est la dernière étape dite de la garde.

    LE BRASSAGE ............>

Sources:

https://www.horecasupport.be